LE FEED-BACK POUR UNE BONNE COMMUNICATION

Le feed back est un must pour une bonne communication. Cette technique permet :

  • d'être au clair dans sa façon de communiquer son avis, ses opinions
  • d'être conscient de l’intention/attention produite (positive ou non)

Elle permet aussi de savoir impliquer en tenant compte des éléments « nourrissants » la personne :

  • Réalisation de soi
  • Reconnaissance dans le travail
  • Intérêt à réaliser les tâches
  • Prise de responsabilité
  • Congruence entre le discours de l’entreprise (valeurs, engagements) et la mise en œuvre dans le quotidien
  • Adéquation entre les valeurs, souhaits d’évolution et la finalité recherchée par l’interlocuteur

Comprendre les bases d’un feed-back 


Choisir un lieu adéquat et le moment propice à la discussion (se poser, prendre le temps, disposer d’un environnement permettant une écoute attentive)
 Créer un sentiment de confiance entre les interlocuteurs en repérant les valeurs essentielles de chacun grâce à une écoute attentive et l’observation de son interlocuteur
•    S’intéresser à son interlocuteur : repérer ce que important pour lui et ce qu’il veut
•    Porter une attention particulière sur les mots utilisés (être, avoir, faire, penser…)
•    Rester dans l’ouverture pendant tout l’entretien,  un état d’esprit d’accueil et de souplesse
•    Etre attentif à énoncer des faits (absence de jugement, pas d’appréciation)
•    Formuler le feed-back simplement
     Ne jamais commencer avec des éléments négatifs pouvant entrainer des réactions bloquant le dialogue : rester positif
     Ne pas hésiter à reformuler, s’assurer de bien comprendre
     Finir avec des propositions positives : ce qui est possible d’améliorer, des pistes de progression pour l’avenir

„La chose la plus importante en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit.“

Peter Drucker, Artiste, écrivain, Enseignant (1909 - 2005)

Dans les cas délicats (demande à formuler ou recadrage), s’aider avec la technique du feed-back sandwich

1.    Tranche du dessus : énoncer ce qui est positif, bien exécuté par l’interlocuteur
2.    Tranche du milieu : énoncer les points de détails perfectibles, pouvant être réalisés différemment, avec une marge d’amélioration
3.    Tranche du dessous : énoncer ce qui est positif dans la globalité et proposer des idées d’amélioration et des pistes de progression

 

 


 


 

Mots clef

  • Feed-back
  • Recadrage
  • Communication
Commentaires  
#1 Bon articleSylvie 02-05-2019 21:19
Bon article. Merci. :-)
Ajouter un Commentaire