PEUT-ON FAIRE UNE MÉDIATION COLLECTIVE ?

Si vous avez un projet qui nécessite l'implication, la participation et la mobilisation d’une ou de plusieurs équipes, de plusieurs services ou de directions différentes, des divergences de points de vue ou des intérêts personnels antagonistes peuvent compliquer la recherche de solutions conjointes.

Ces clivages ou ces divergences d’approches ajoutent de la complexité au projet là où il serait nécessaire de fédérer.

Comment mobiliser les personnes autour d'une construction commune et d'objectifs communs ?
La médiation collective permet de faire converger les équipes et leurs acteurs vers une solution qui leur sera propre. Chacun le sait : personne n'aime être méprisé, ignoré, mis à l'écart.

Etre considéré, être entendu est un préalable pour éviter la passivité, des résistances actives ou celles allant jusqu'à des actes de violence. 

C'est la raison pour laquelle, dans une entreprise, dans une organisation publique ou même à l'échelle d'une nation, donner la parole à ceux qui ont quelque chose à exprimer et un petit pas pour éviter les résistances ou conquérir les bonne intentions (soutien, engagement, vote...). Cela est particulièrement vrai s'il y a des conséquences directes sur le bien être. 

Aujourd'hui, dans le monde digital, nous avons la chance de de faire des points de mesure et utiliser des outils de feed-back à très grande échelle. où les réserves, craintes, propositions peuvent facilement et aisément être qualifiée et quantifiée. 

POUR QUI  ?

Dans tout projet il existe une dimension de changement, surtout dans les projets complexes. Et face à ces changements, de façon consciente ou non, chacun songe à ce qu'il aurait à y perdre ou à y gagner.

Construire une vision commune et partagée d'un projet est une première étape. Une fois seulement celle-ci véhiculée et bien intégrée, il est possible de définir les actions permettant d'atteindre de les objectifs. Cela peut se faire autour d'un slogan comme certains politiques et hommes d'Etat savent faire pour marquer les esprits.

  • Les équipes projets (projets d'organisation, de transformation digitale, projet communautaire, etc.)
  • Les collectivités territoriales dans la relation aux citoyens
  • Les Codir
  • Les groupements d'intérêt commun (syndicats professionnels, GIE, partenaires en affaire)
  • Les acteurs publics dans leur relation aux gouvernés 

Chacun a sa propre interprétation d’une situation. Lorsque cela génère d’importants blocages et qu'un climat de défiance s'installe entre les membres d’une même équipe ou entre plusieurs parties, l’intervention d'un tiers devient utile pour sortir d'une crise latente ou déjà installée :

  • analyser une situation et les raisons qui l'ont créée
  • changer les interprétations
  • se défaire des contraintes
  • trouver des solutions à des divergences ou les dissoudre
  • considérer ses propres intérêts de façon différente pour s'orienter vers un dialogue objectif et rationnel

LA MISE EN PLACE

L'intervention se déroule en 3 temps :

  • des entretiens sont menés avec chaque acteur ou des représentants d'un groupe. La collecte d'information peut aussi se faire par un outil de feed-back
  • une restitution est effectuée
  • s’ensuivent des réunions de travail durant lesquelles les acteurs cherchent une solution commune et concertée...
  • Une restitution et sélection de proposition est effectuée à nouveau
  •  ... pour aboutir à la définition d’un plan d'action permettant d’y parvenir

Dans des situations d'urgence, l'apport d'un expert en communication de crise est conseillée. 

Mots clef

  • Médiation
  • Résistance
  • Communication de crise
Commentaires  
#2 Idéecoaching-equipe.com 11-04-2019 22:29
:lol:
#1 Idéecoaching-equipe.com 11-04-2019 22:28
Idée intéressante.
Ajouter un Commentaire